Comment travailler son image pour trouver un emploi ?

QAPA toujours à votre service ! L’heure du début de l’école approche et pour un rétablissement de la sérénité QAPA a préparé un guide spécial « 21 jours pour trouver un emploi ». « Modèles de CV, conseils pour préparer vos entrevues d’emploi, comment répondre aux questions d’un recruteur par téléphone, AQAPA vous raconte tout ce qui vous accompagne dans votre recherche d’emploi.

Objectif

Faites des exercices simples et faciles pour que votre corps soit de retour dans votre main. Prenez soin de votre image pour retrouver confiance en soi.

A lire également : La discrimination au travail expliquée

« Plus vite, plus haut, plus fort »

Pierre de Courbetin Alors que nous vivons dans une société de l’image où les réseaux sont de plus en plus omniprésents, il est important lorsque vous cherchez du travail, faites attention à l’image que nous retournons parce que la première impression est souvent la plus frappante. Voici quelques conseils pour ne pas se faire duper.

A lire aussi : La logistique : une formation d’avenir pour un secteur d’avenir

Plus de travail, plus de collègues, moins de relations social. Face au chômage, l’une des premières (mauvaises) réactions est de laisser aller. Se réveiller de plus en plus tard, ne plus s’habiller correctement, plus de cheveux, plus de rasage, etc. Passer des jours, la morale et la physique peuvent devenir une prison qui empêche d’aller de l’avant et de prendre les bonnes décisions.

Pour maintenir un moral d’acier, il faut préserver son image et sa condition physique.

Conservez votre image

Même dans des situations stressantes, vous devez garder un rythme constant. Ce n’est pas parce que vous êtes hors d’activité qui rendra le matin grasse tous les jours ! Selon l’adage bien connu, « l’avenir appartient à ceux qui se lègent tôt », beaucoup de choses peuvent arriver dans une longue journée. D’autre part, dans une journée plus courte, beaucoup moins. De plus, votre Nouvelle Vie ne doit pas être retardée par celle des autres. Sinon, vous risquez d’approfondir la tranchée qui vous éloigne d’eux.

Nettoyer

En plus de la fonction essentiel de ne pas être sale, il est obligatoire de maintenir une apparence « propre ».

Il ne peut faire une bonne impression qu’une fois, et chaque jour peut vous faire rencontrer un recruteur potentiel. Alors ne vous négligez jamais au risque de manquer une bonne chance. Une personne qui n’est pas physiquement présentable ne sera jamais embauchée.

Bien habillé.

Même si tout le monde vous dira que la physique et l’apparence ne comptent pas dans le recrutement, tout le monde sait que l’image fait la différence lorsque vous devez choisir entre plusieurs candidats.

Parce que même si le vêtement ne fait pas le moine, l’apparence est le miroir de l’âme.

Donc, vous devez garder un code vestimentaire en fonction de sa personnalité. Mais aussi respecter les codes du secteur dans lequel vous voulez exercer.

Faire du sport

Sans vouloir devenir un athlète de haut niveau. La pratique régulière de l’activité physique vous permettra de être bien dans votre corps et votre tête.

Si vous optez pour une activité de groupe, les sessions seront autant d’occasions de rencontrer d’autres personnes, d’établir des connexions, d’augmenter votre réseau d’entreprise. Si vous préférez une activité plus solitaire, vous donnerez à votre corps un élan qui stimulera toutes vos autres activités.

Tout en faisant du sport, son apparence physique est, bien sûr, « maintenue » et en même temps produit des antidépresseurs naturels. Vous musculez et faites travailler votre cœur à pleine vitesse. Le sport donne également de l’oxygène à votre cerveau et vous ressentez donc un sentiment de bien-être. Un cerveau bien irrigué est évidemment plus efficace pour bien penser. Ainsi, vous pouvez augmenter votre capacité à vous concentrer, votre mémoire…

De nombreuses expériences ont montré que simplement marcher une heure par jour ou courir stimule la production de neurones et de neurotransmetteurs. Mais aussi les vaisseaux sanguins dans le cerveau, en particulier au niveau de l’hippocampe. Ces vaisseaux sont nécessaires pour fournir aux neurones l’énergie dont ils ont besoin.

Sport = bien-être

L’ activité physique régulière est le meilleur moyen de rétablir l’équilibre. Le chômage peut facilement conduire à un état dépressif, heureusement le sport est un antidépresseur naturel. Faire une heure de sport par jour permet à de nombreux chercheurs de calmer certaines anxiétés et de diminuer radicalement les symptômes dépressifs.

En fait, les personnes déprimées ont un très faible taux de sérotonine, mais il se multiplie par 5 en une simple course de 30 minutes. En plus du sentiment de pouvoir, le sport vous permettra de réguler votre sommeil et tous vos sentiments d’anxiété.

Aujourd’hui, il n’y a pas d’excuse valable pour ne pas faire de sport ! En fait, il n’y a pas besoin de s’inscrire dans un gymnase coûteux pour pratiquer l’activité physique, voici quelques astuces simples et gratuites :

  • Effectuez vos achats sur pied.
  • Utilisez

  • 1 heure par jour d’exercice : marche, debout, suivi d’exercices de musculation, étirement et/ou relaxation, qui peuvent être trouvés gratuitement sur Internet.
  • Si vous n’avez pas le temps, frappez, sessions sportives intensives en 15, 20 minutes, vous trouverez des tutoriels sur Internet.

Récupérer confiance en soi

Chômeurs, nous devons retrouver confiance en soi. Surmonter physiquement vous-même, même d’une manière minimale, augmente ce degré de confiance. Alors fixez des objectifs simples comme courir 10 minutes par jour, par exemple. Chaque jour, en faisant un peu plus que la veille, vous vous sentirez mieux. L’activité physique aura des conséquences visibles sur votre corps : des muscles plus fermes, une silhouette raffinée, un ton général, etc. Tous les avantages pour votre santé et votre moralité.

N’ oubliez pas que tout est relié entre le corps et l’esprit.

Palliatifs

Le les chômeurs ne sont pas la fin du monde. Il n’y a pas besoin de se précipiter vers des produits qui peuvent vous donner l’illusion d’améliorer les choses, mais ce ne sont que des leurres dangereux. La consommation de substances ne résoudra aucun problème, et ce n’est que la manifestation d’un déclin dans le monde souterrain.

Alcool, drogues et drogues

Que ce soit en vente libre ou non, les produits qui affectent votre état physique et mental doivent être retirés ou consommés avec beaucoup de modération. Si boire un verre avec des amis fait partie de nos habitudes sociales, évitez de finir la bouteille et de pleurer pour votre destin dans les bras de votre invité. Un taux d’alcoolémie plus élevé que la normale réagira automatiquement les problèmes et sapera votre moral. En outre, un état d’ivresse est un risque évident pour votre vie, mais aussi pour vos proches. L’alcoolisme, la consommation de drogues ou l’utilisation excessive de médicaments ont toujours été bons avec un état dépressif ou même le suicide. Si vous pensez Vous ne serez pas en mesure de surmonter cette situation (perte de votre emploi) et si la détresse vous envahit, prenez rendez-vous avec votre médecin traitant. L’aide sera précieuse et vous permettra de sortir de lui rapidement et efficacement rebondir.

Les drogues agissent avec les mêmes conséquences. Et même si certains sont remboursés par la sécurité sociale, ce sont toujours des ingrédients actifs qui peuvent désespérément détruire votre corps si vous ne les utilisez pas à bon escient. Ici encore consulter votre médecin pour voir avec lui si vous avez besoin d’accompagnement médicamenteux.

Si les drogues produisent les mêmes effets et conséquences décrits ci-dessus, elles sont également illégales ! Par conséquent, ils peuvent vous apporter beaucoup de problèmes juridiques qui ne faciliteront pas votre retour à la vie professionnelle.

Sans grimper à la boîte « Prison », l’utilisation de stupéfiants conduit à la séparation sociale des gens autour de vous. Comme ils ne peuvent pas être achetés dans le magasin local, il semble contraints de rendre visite à des personnes en marge de la société, dans des endroits rares et à des moments décalés. La consommation de drogues n’est évidemment pas la solution. Si vous sentez que vous glissez dans cette voie (extrême et mortelle), consultez rapidement les organisations d’assistance pour obtenir votre aide.

Service d’information sur les drogues : http://www.drogues-info-service.fr/ — 08 00 23 13 13

Pensez à demain

Si vous pensez que l’utilisation de produits palliatifs peut vous aider à passer un cours difficile, pensez qu’ils peuvent affecter votre santé dans un proche avenir.

Il serait dommage qu’une maladie ou des problèmes de santé causés par une consommation excessive d’alcool, de drogues ou de drogues soient déclarés des années plus tard, alors que tout le monde vous sourit à nouveau.

« Une image forte et positive d’elle-même est la meilleure préparation au succès.

 » Frères Joyce 🤔 Intéressé par cet article ? Le guide complet à télécharger

Suivez QAPA sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou allez directement sur qapa.news pour recevoir nos derniers articles tous les jours ! 🚀 Et pour accéder à toutes nos offres, adresseqapa.frICI ou application mobile disponible sur Apple et Google Play.

Lien vers les chapitres précédents :

Chapitre 1 : https://www.qapa.fr/news/?p=107823

Chapitre 2 : https://www.qapa.fr/news/?p=107837

Chapitre 3 : https://www.qapa.fr/news/?p=107851

Chapitre 4 : https://www.qapa.fr/news/?p=107859

Actu
Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!