Quelles sont les qualifications requises pour devenir chauffeur de poids lourds ?

Le secteur du transport génère chaque année plus de 40 milliards d’euros. Ce secteur est dominé par les entreprises de transport de marchandises. Ces dernières sont constamment à la recherche des chauffeurs de poids lourds pour répondre aux besoins de leurs clients. Cependant, avant de pouvoir obtenir le titre de conducteur de poids lourds, il faudra d’abord obtenir certaines qualifications. Découvrez dans cet article les qualifications requises pour exercer le métier de conducteur de poids lourds.

Être titulaire du permis de conduire catégorie C

Pour devenir un chauffeur routier, il faudra nécessairement avoir le permis de conduire de type C.  Avec ce permis, vous êtes autorisé à conduire les véhicules affectés au transport de matériel ou marchandises dont le PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) est supérieur à 3,5 tonnes. Pour obtenir le permis C, il faudrait d’abord avoir le permis B. À défaut d’avoir un BAC pro, un CAP ou un titre professionnel, vous devez également avoir plus de 21 ans avant de pouvoir passer le permis C. Pour passer ce type de permis, vous devez déposer votre dossier auprès de l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés). Vous pouvez également confier votre dossier à une auto-école.

A lire également : Quel est le cursus d'une licence en gestion ?

Le dossier est composé d’une copie de votre pièce d’identité, d’une photo d’identité, d’un avis médical, d’un justificatif de domicile et une copie de votre permis de conduire de type B. Vous pouvez également ajouter à votre dossier une copie de votre certificat ou diplôme professionnel.

Avoir suivi une FIMO (Formation Initiale Minimale Obligatoire)

Avant de devenir chauffeur de poids lourds, il faut obligatoirement suivre une formation initiale minimale obligatoire (FIMO marchandises). Cette formation est accessible aux titulaires du permis de type C. Elle dure 140 heures. Vous devez suivre cette formation dans un centre agréé par le préfet de votre région. Certaines formations initiales dites longues incluent 280 heures de cours. La FIMO marchandises tourne autour de quatre thèmes (le perfectionnement à la conduite, l’application des réglementations, la logistique et le service ainsi que la santé et la sécurité routière).

Lire également : Quelle formation Qualipv suivre ?

Être titulaire d’un BEP conduite et services dans le transport routier

Le BEP conduite et services dans le transport routier est optionnel. Il est accessible après la classe de troisième. Pour obtenir le brevet d’études professionnelles (BEP), il faudra suivre une formation classique pendant trois ans. Celle-ci mène au BAC pro. Vous pouvez également l’obtenir après une formation professionnelle continue. Le BEP s’obtient aussi par la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Être titulaire d’un Bac professionnel conducteur transport routier marchandises (CTRM)

Tout comme le BEP, le BAC pro est également optionnel. À partir de la troisième, vous pouvez décider de suivre le parcours qui mène au BAC pro transport routier ou conducteur transport routier. Les titulaires du BEP ou du CAP peuvent faire une demande en vue d’obtenir le BAC professionnel. Ces derniers feront 2 ans au lieu 3 ans. Avec le BAC pro, vous pouvez exercer ce métier, mais sous réserve de détenir le permis C et d’avoir suivi une formation initiale minimale obligatoire.

Avoir le titre professionnel de CTRMP

Le titre professionnel de conducteur du transport routier marchandises sur porteurs (CTRMP) est optionnel au même titre que le BEP et le BAC pro. Pour l’obtenir, vous devez être titulaire du permis B et âgé d’au moins 18 ans. La durée de cette formation est de 434 heures avec 35 heures d’examen. Elle est donnée par un centre de formation spécialisée. La validation du titre professionnel de CTRMP se fait en cinq étapes. La première partie de la formation est axée sur les épreuves théoriques générales. Vous devez ensuite réussir les évaluations organisées durant la formation ou les ECF. Après cette étape, vous devez soumettre un dossier professionnel. La quatrième étape porte sur une épreuve de synthèse.

Pour finir votre formation, vous aurez un entretien avec un jury. Le titre professionnel de CTRMP vous permet d’obtenir par équivalence la FIMO, l’attestation de formation ou le permis C. Vous pouvez aussi obtenir par équivalence le certificat ADR en transport de matières dangereuses.

Emploi, Formation