Qu’est-ce que la maintenance informatique ?

La montée en puissance de l’informatique se fait remarquer dans tous les domaines. Peu importe votre secteur d’activité, vous disposez certainement de matériel informatique. Aussi, est-il possible que ce dernier soit parfois sujet à des défaillances de divers ordres. C’est là qu’intervient la maintenance informatique. De quoi s’agit-il concrètement ? Quels en sont les différents types ? Cet article vous apprend tout ce qu’il importe de savoir sur la maintenance informatique.

La maintenance informatique : de quoi s’agit-il concrètement ?


La maintenance informatique est l’ensemble des techniques et des méthodes utilisées dans le but de maintenir un système informatique en bon état. Les systèmes informatiques ont besoin d’un suivi régulier. Ils connaissent, certes, de longues périodes de bon fonctionnement. En revanche, ils leur arrivent de subir des pannes. Voici quelques exemples :

A lire également : Faut-il des compétences digitales ?

  • Les pannes partielles ;
  • Les pannes complètes ;
  • Les pannes progressives ;
  • Les pannes soudaines ;
  • Les pannes intermittentes ;
  • Les pannes catalectiques ;
  • Les pannes par dégradation.

De ce fait, l’objectif de la maintenance informatique est de permettre aux appareils informatiques d’être capables de remplir effectivement leur fonction. Vu son importance, les offres d’emploi pour technicien de maintenance ne manquent pas. Il s’agit donc d’un métier très prometteur.

Quels sont les types de maintenance dans le domaine de l’informatique ?

Dans le secteur informatique, nous avons deux principaux types de maintenance informatique : la maintenance préventive et celle corrective.

A lire également : Quels sont les secteurs qui recrutent le plus ?

La maintenance préventive

La maintenance regroupe les actions visant à éviter la survenue des pannes dans le système informatique. Elle réduit également significativement le risque d’apparition des défaillances. Opter et miser sur cette maintenance permet alors d’empêcher la mise à l’arrêt du réseau informatique. Aussi, la maintenance préventive fait économiser de l’argent.

Dans la pratique, la maintenance préventive peut se faire de façon systématique. Dans ce cas, au bout d’une période précise, un diagnostic est fait pour détecter les éventuels défauts du système. Cette maintenance peut aussi être conditionnelle. Il s’agit dans ce cas des vérifications et manipulations qui sont faites suite à un signal ou un comportement donné du matériel.

La maintenance corrective

C’est la réparation proprement dite. Elle intervient après la défaillance du système. Cette forme de maintenance en informatique coûte cher et prend assez de temps. En l’absence d’autres appareils informatiques pour prendre le relai, le travail est arrêté.

Par ailleurs, la maintenance corrective peut revêtir deux formes : la maintenance palliative et la maintenance curative.

Quelles sont les tâches qui incombent aux professionnels de la maintenance informatique ?

Le technicien en maintenance informatique a la responsabilité de réparer et de maintenir le dispositif informatique en bon état. Il ne s’agit pas seulement du matériel, mais aussi des logiciels, l’informatique étant composée du hardware et du software. Il n’est pas seulement question d’ouvrir les ordinateurs, les serveurs, de remplacer ou réparer des pièces. Il doit aussi protéger le réseau contre les cyberattaques.

En outre, le technicien est chargé de veiller à la sécurité du système. À cet effet, il doit effectuer de manière régulière les mises à jour.

Que faut-il pour assurer la maintenance d’un réseau informatique ?


Pour faire de la maintenance informatique, il faut nécessairement s’équiper en conséquence. Pour la détection des pannes liées à la partie logicielle, le technicien doit avoir les logiciels de mise à jour. Les programmes antivirus peuvent aussi être utiles. En ce qui concerne les défaillances du hardware, les outils qu’il vous faudra sont les suivants :

  • Les tournevis ;
  • Les pinces ;
  • Les appareils de mesure ;
  • Les outils de nettoyage ;
  • Un gant de protection ;
  • Des liquides de démêlage, etc.

Hormis tout cela, le technicien doit avoir des qualités qui s’avèrent indispensables. Il doit être doté d’un bon sens de l’observation et être méticuleux, car tout se joue au détail près. Il doit être également apte à travailler sous pression, car les pannes informatiques doivent être vite résolues.

Emploi