Comment se faire respecter par son patron ?

Une bonne compréhension de votre patron est une garantie d’efficacité et de satisfaction au travail. La flatterie peut vous gagner quelques points, mais seul ne peut pas garantir une relation forte. 10 astuces avec lesquelles vous pouvez aimer votre patron.

1. Respirez l’honnêteté… mais pas trop !

Lire également : La discrimination au travail expliquée

Si vous voulez gagner la confiance de votre patron, soyez ouvert. Il est dans votre intérêt de partager certaines choses que vous n’aimez pas dans votre travail, mais prenez soin de votre façon de le dire. D’un autre côté, vous avez tout à perdre si vous lui dites ses quatre vérités. Non seulement ils tomberont automatiquement sur sa liste noire, mais ils perdront aussi son respect.

2. Faciliter son travail

A découvrir également : Comment se comporter de manière professionnelle ?

Un patron doit faire face à d’innombrables e-mails et problèmes. L’une des choses que les gestionnaires respectent, c’est quand un employé fournit des documents clairs et, surtout, complets. Pensez à toutes les informations dont vous avez besoin et planifiez les questions qu’il pourrait vous poser. Si vous lui parlez d’un problème, offrez-leur les solutions.

3. Les attentes mal gérées sont le germe de la déception

Si vous et votre patron n’êtes pas d’accord sur les attentes pour un projet ou un travail, le seul résultat possible est la déception. Et ce n’est certainement pas ce que vous voulez réveiller comme un sentiment. Alors posez des questions spécifiques !

4. Lecture entre les lignes

Soyez attentif aux questions qu’il pose. C’est centré sur les nombres ? Attache-t-il plus d’importance à la réponse des clients ? Ces petits détails peuvent vous dire ce qu’il prend soin et ce que vous devez faire pour le satisfaire.

5. Savoir reconnaître les signes

Choisissez un moment propice pour l’aider à sortir de vos problèmes rapport. Il sera plus disposé à vous écouter et à vous demander du soutien. Utilisez également les moyens de communication préférés. Si votre patron vient à vous ou vous appelle pour des éclaircissements chaque fois que vous envoyez un courriel, il peut être préférable de le rencontrer directement pour perdre moins de temps.

6. Ne prenez pas les choses personnellement

Le rôle d’un patron est d’améliorer les processus de travail. Il va sans dire qu’il vous critiquera si c’est nécessaire et n’aura pas toujours la même opinion que vous. Adoptez un comportement ouvert et essayez de comprendre son point de vue.

7. Être un modèle de fiabilité

Les cadres supérieurs sont sensibles aux détails. Si vous êtes en retard pour une réunion, que vous ne respectez pas la date limite pour un projet ou si vous oubliez les informations demandées dans un document, vous serez ajouté à la catégorie du Des employés sur qui on ne peut pas compter.

8. Montrez-vous sous votre meilleur jour

Au travail, comme dans la vie en général, personne n’aime s’entourer de personnes acides, toujours fatiguées, en colère et négatives. Si tout le monde a de mauvais jours, n’en faites pas votre vie quotidienne.

9. Soutenir contre et contre tous

Même si vous ne partagez pas toujours l’opinion de votre patron, les réunions devant les clients ou d’autres administrateurs ne sont pas le bon moment pour l’abandonner. Il y a de bons moments pour discuter de vos désaccords, et ce n’est certainement pas devant un public.

10. Il semble toujours être occupé sans

Le monde du travail est l’un des phénomènes. Montrez à votre patron qu’il ne tourne pas les pouces. Mais soyez prudent ! Ne vous plaindez pas constamment que vous avez trop, car vous serez un employé paresseux qui ne sera plus peut être exigé.

N’ oubliez pas que c’est à vous de dompter votre patron, pas le contraire.

Lisez aussi :

En 2017, vous aurez besoin d’un journal à bullet

Voulez-vous aller de l’avant professionnellement ? Quittez Facebook !

10 questions pour les réseaux réels

_______

– Suivez Workopolis sur Twitter

— Abonnez-vous à la newsletter workoolishebdo

Business
Show Buttons
Hide Buttons