Le troisième pilier suisse

Afin de s’assurer d’une qualité de vie optimale pour sa retraite, il est nécessaire de le préparer dès aujourd’hui. C’est là que le système des trois piliers intervient. Vous souhaitez en savoir plus sur le troisième pilier ? Que vous soyez salarié en Suisse, frontalier, indépendant ou sans activité lucrative, préparez l’avenir le plus tôt possible. Nous vous parlons de ce système de trois piliers dans cet article afin de vous aider à comprendre quels sont les trois piliers.

Qu’est-ce que le troisième pilier suisse ?

En Suisse, le système des trois piliers vous permet de préparer votre retraite et de vous protéger, vous et votre famille, des coups durs tout au long de votre vie. Il y a 3 principes fondamentaux inscrits dans la Constitution qui régissent ce système de prévoyance :

A voir aussi : Qu'est-ce que le mooc ?

  • Le premier pilier est une assurance vieillesse et survivant (AVS) et une assurance invalidité (AI) obligatoires pour toutes les personnes travaillant et/ou vivant en Suisse.
  • Le deuxième pilier concerne la loi sur la prévoyance professionnelle (LPP), financée par les salariés et les entreprises/employeurs
  • Le troisième pilier est une prévoyance facultative qui repose sur l’effort d’épargne de chacun et peut donner lieu à des avantages fiscaux. Apprenez en plus sur https://www.troisiemepiliersuisse.info/.

Premier pilier (AVS/AI)

En Suisse, il est obligatoire pour tous de cotiser au premier pilier. Ce système de prévoyance permet de garantir le niveau de vie optimal des assurés au moment de leur retraite. Il protège également le conjoint et les enfants de l’assuré en cas de décès.

L’AVS (Assurance vieillesse et survivants) est complétée par l’ai (Assurance invalidité) ainsi que par des prestations complémentaires. Ces solutions assurent la sécurité financière et matérielle de toute personne résidant et/ou travaillant en Suisse dont le revenu ne suffit pas à couvrir les besoins vitaux.

A lire également : Comment faire du télétravail ?

Deuxième pilier (prévoyance professionnelle LPP)

La LPP (loi sur la prévoyance professionnelle) renforce le premier pilier du système suisse de prévoyance. Obligatoire pour les salariés à partir d’un certain niveau de salaire, le deuxième pilier permet de se constituer une épargne professionnelle, disponible sous forme de capital ou de rente viagère au moment de la retraite. Cumulées, les rentes du premier pilier et de la LPP couvrent environ 60 % du dernier salaire perçu.

Troisième pilier (prévoyance volontaire)

Les prestations du 1er pilier et du 2e pilier, additionnées, sont réputées ne couvrir que 60% de vos besoins au moment de la retraite. Une solution de prévoyance complémentaire est donc nécessaire. Le 3e pilier vous permet de combler ces lacunes.

Il fonctionne comme un produit d’épargne : vous cotisez tout au long de votre vie professionnelle et, au moment de la retraite, vous retirez les fonds épargnés sous la forme d’un capital ou d’une rente à vie.

Il existe 2 formes de 3e pilier : le 3e pilier lié 3a et le 3e pilier libre 3b. Tous deux présentent de nombreux avantages. Les banques et les assurances proposent une large gamme de produits du 3e pilier, avec différents avantages pour répondre à vos besoins spécifiques.

Actu